Go To The Dogs !

Dans leur jeune histoire, les Manceaux de Go To The Dogs ! ont déjà connu plusieurs (en)vies. Tout d’abord trio formé en 2017 autour de la guitare d’Arnaud Edel, de la basse de Samuel Foucault et de la batterie de Jean-Emmanuel Doucet, le groupe a musclé son jeu deux ans plus tard avec l’arrivée de la trompette d’Aristide d’Agostino et des saxophones de Thibaud Thiolon. Riche de leurs différences et de leurs affinités funk, folk ou rap, le quintet s’est rassemblé autour d’une saine trinité : Ornette (Coleman), (John) Zorn et Marc Ribot. Se placer sous l’égide de ces trois monuments, c’est envisager le jazz comme une matière inflammable, qui peut faire feu de tout bois : de branchages punk, de brindilles free, de bourgeons rock, de racines d’Americana ou de feuillages latins. C’est aimer les points d’exclamation, les curieux mélanges et les expressions avec le mot dog. Bref, c’est voir la musique comme une cour de re-création où l’on rit de se voir si libres.

— Mathieu Durand

Il existe une île aux chiens.
L’Atlantide des jazzmen.
Marc Ribot l’évoque parfois. Ornette Coleman aurait laissé une carte.
C’est pour découvrir ce territoire musical encore inexploré que, le coeur plein d’espoir, les cinq Go to the dogs se sont lancés dans l’aventure, tels des héros de chez Jules Verne.
Go to the dogs ! Ou les dogs viendront à toi.

— Benoit Forgeard

Actualité

2021 : création avec Dudù Kouaté (Art Ensemble of Chicago)
2020 : lauréat Jazz Migration
2020 : lauréat Jazz à la Défense

Clip / Album


Membres

Arnaud Edel — Guitare
Aristide d’Agostino — Trompette
Samuel Foucault — Basse
Thibaud Thiolon — Saxophone ténor et soprano
Jean-Emmanuel Doucet — Batterie

Newsletter

Archives